Une saisie improbable de 45 individus détenus sans CDC

Mygales,Scorpions,caïman, jusqu’à 2 ans de prison et 150.000€ d’amende.

 

Pour certains avoir des animaux est une passion que ce soit chat, chien ou nos amis les reptiles, arachnides et batraciens.

Pour d’autres cela peut devenir un commerce très rentable jusqu’au jour ou …Le 9 janvier 2018 c’est au domicile d’un homme d’une 40 aines d’année résident dans le Vaucluse (Lauris) que l’ONCFS accompagnée de la gendarmerie a fait une petite visite bien sympa…

La raison? Une détention et un transit financier important illégal.

En effet lors de la saisie et de la perquisition environ 45 reptiles, batraciens, mygales… qui ont été découverts.

Voici la liste des annimaux retrouvés sur place:
  • Python réticulé (CDC OBLIGATOIRE)
  • Python molure (CDC OBLIGATOIRE)
  • Python royal
  • Python tapis
  • Boa constrictor
  • Panthérophis guttatus
  • Hétérodon nasicus
  • Caïman nain (CDC OBLIGATOIRE)
  • Mygale à patte rouge (CDC OBLIGATOIRE)
  • Mygale saumonée (CDC OBLIGATOIRE)
  • Pandinus imperator (CDC OBLIGATOIRE)
  • Grenouille de white
  • Rainette aux yeux rouges
  • Gecko léopard
  • Rachodactilius ciliatus
  • Agame barbu
  • Tortue d’Hermann (AEA jusque 6 individus)
  • Tortue serpentine (CDC OBLIGATOIRE)
  • Tortue à tête jaune
  • Iguane vert

Une longue, très longue liste d’espèces donc la plupart détenue avec un CDC falsifié…

Évidemment l’individu a utilisé ce faux permis de détention (CDC) pour acquérir et revendre d’autres espèces et sans doute de nombreux animaux.

Après une mise en Garde à vue, l’homme a été relâché, évidemment il devra répondre de ces actes devant le tribunal de Justice d’Avignon en ce mois de MAI 2018.

Est retenu contre lui:

  1. Défaut de détention d’AOE (Autorisation d’Ouverture d’établissement)
  2. Défaut de permis de détention (CDC ou Certificat De Capacité)
  3. Détention illégale d’animaux protégées
  4. Falsification de documents
  5. Faux et usage de faux

L’homme encours jusqu’à 2 ans de prison et une amende de 150.000€.

C’est à la cour de Justice de décider du sort de l’homme, cependant au vu des accusations et des fautes reprochées il est certain que l’homme va devoir payer une lourde amende, qu’il sera surveillé par les autorités et qu’il ne pourra plus jamais obtenir légalement de CDC et AOE.

Chez Worldofreptile nous aimons donner notre avis personnel, notre avis? Au vu du préjudice pour ces animaux et des fautes commises la sanction sera, nous l’espérons maximal aussi bien en matière d’amende que de prison.

L’intégralité des animaux retrouvés sur place a été placée sous la protection du parc zoologique de la Barben.

 

Laisser un commentaire