Python Améthyste

python amethyste 1

La Classification

  • Nom Binominal:  Simalia amethistina
  • Nom commun:  Python améthyste ou Python des rocher
  • Classe: Reptilia
  • Ordre: Squamata
  • Sous-ordre: Serpentes
  • Famille: Pythonidae
  • Genre: Simalia
  • Législation: CDC OBLIGATOIRE des le 1er spécimen
  • CITES: Annexe II

Les caractéristiques

  • Nombre de mutations: plus de 100
  • Biotope: Tropical aime les habitats chauds et humides
  • Type: Arboricolle et terrestre
  • Comportement: Souvent difficile il peut attaquer s’il se pense menacer
  • Taille: Entre 2.4m et 6m (avec un record à 8m) (dépassant généralement les 3m à l’age adulte ceci inclut que le CDC est obligatoire)
  • Poids: de 3kg à 15kg
  • Espérance de vie: de 15 à 20ans (selon le lieux et les conditions de vie)
  • Alimentation: Généralement du rongeur (souris/rat) mais peut se nourrir de lapins ou toutes proies de même type
  • Méthode de mise à mort: Par constriction
  • Cannibalisme: Non ou alors dans des cas extrêmement rares
  • Activités: Peut être actif le jour si besoin mais préfère la nuit
  • Reproduction: Généralement après l’hibernation (après l’hiver)
  • Maturité sexuel: Au moins 3 ans gabarie moyen 3M

Habitation

Il se retrouve généralement dans les endroits suivant: Indonésie, îles Philippines, Australie, Papouasie-Nouvelle-Guinée….

Le Python améthyste adore les forêts tropicales il aime les endroits chaud et humides avec de l’eau à proximité, il peut vivre aussi bien sur terre que dans les arbres, il est aussi à l’aise dans les deux cas.

Vivant souvent dans les bois, sortant chassé les rongeurs ou qu’ils se trouvent sont corps mince comparé aux autres serpents de l’espèce des pythons mais néant moins musclé fais qu’il se trouve être un très bon nageur.

python améthyste 2

 

Reproduction

La reproduction se passe généralement après l’hibernation à l’état sauvage, le mâle va courtiser la femelle par des signaux chimiques et physiques (des mâles peuvent combattre à mort pour une femelle), si madame est d’accord alors l’accouplement va se passer, le mâle va alors tenter de bloquer la femelle en s’enroulant autour d’elle pour introduire l’un de ces deux hémipénis.

Si la femelle est bien enceinte, elle va se nourrir d’avantage afin de faire des réserves (généralement les femelles sur le point d’accoucher ne se nourrissent plus). Le jour de la ponte (2 à 3 mois après reproduction)  la femelle va faire ces œufs (de 7 à 20) dans un endroit à la fois chaud et humide puis elle va s’enrouler autour des oeufs jusqu’à l’éclosion.

Laisser un commentaire