Le Venin

Le Venin

Sommaire:

 

Le Venin

Il existe Plusieurs animaux de type venimeux, les Araignées, les Serpents, Les Dendrobates, et plus encore. Ils ont tous leurs propres venin mais ils ont 2 choses en communs, la façon d’envenimer un autre être vivant.

La 1er façon est par voix d’injection (via un dard, des crochets, un aiguillon)

La 2eme façon est par le toucher (certaines grenouilles par exemple)

Ce sont les deux seules façon de se faire envenimer. La 1er catégorie est utilisé par les animaux qui ont besoin d’attaquer (serpent ou araignées par exemple), la seconde à des fin de défense (les grouilles par exemple).

Dans pratiquement toutes les espèces animales du monde il existe des sous-espèces qui sont venimeuses, certains à des stades différent.

Retour en haut

Les 3 types de Venins

  1. Les venins hémotoxiques: Ils affectent  la circulation du sang vers les tissus.
  2. Les venins cytotoxiques: Ils affectent et détruisent les cellules.
  3. Les venins neurotoxiques: Ils affectent le système nerveux.

La cytotoxiques et hémotoxiques est généralement produit par les Vipéridés et les venins neurotoxiques par les Elapidés.

Retour en haut

Les 3 types de Réactions:

  1. Symptômes inflammatoires: -douleur à l’endroit de la morsure -œdème local ou extensif-hypotension
  2. Symptômes hémorragique: -hémorragie au niveau de la morsure -hémorragie interne au niveau des        organes   -hémorragie des gencives
  3. Symptômes neurologiques: -paralysie des muscles qui entraîne une mort par arrêt du  système respiratoire.

Bien évidement ils existe pleins d’autres symptômes comme:

fièvre, nausées, vomissements, diarrhées, douleur abdominale, transpiration, tremblements, maux de tête, œdème, étourdissement, cloques, nécroses légères ou extensives, douleur  musculaire, problèmes rénaux, tachycardie, vasoconstriction, hyper salivation, bradycardie, arythmie, arrêt cardiaque, collapsus, anémie, ptosis, méléna, pétéchies, problème de coagulation et d’anti-coagulation, comas et mort.

Retour en haut

Les Composants d’un Venin:

Le venin se compose de toxines de protéines et d’enzymes.

(La puissance d’un venin est influencé par l’age, le poids, l’espèce de l’animal)

Le Venin cible les Molécules. Voici comment cela fonctionne sur le système nerveux:

Nom de la toxineEspèce de serpentLes molécules ciblésLes effets directement
provoqués
Effet sur l'organisme
Phospholipase (PLA2)Elipidae/Bungarus ;
Viperidae/Crotalus
Membrane des vésicules pré-synaptiqueBlocage de la libération du neurotransmetteur Cet enzyme paralyse les muscles squelettiques
DendrotoxineElapidae/DendroaspisCanal potassique à la jonction neuromusculaireFacilite la libération d’acétylcholineConcentration trop élevée d’acétylcholine, « sur-stimulation » des récepteurs nicotiniques, fibrillation musculaire, paralysie.
FasciculineElapidae/DendroaspisAcétylcholinestérase (AChE) dans la fente synaptiqueInhibition de l’AChEConcentration trop élevée d’acétylcholine, « sur-stimulation » des récepteurs nicotiniques, fibrillation musculaire, paralysie.
Toxine nicotinique (curarisante)Elipidae/Bungarus;
Naja Hydrophidae/ Laticauda
Récepteur de l’acétylcholine nicotinique (RnACh)Blocage de la transmission synaptique interneuronaleParalysie du diaphragme, mort par asphyxie
CalcicludineElapidae/DendroaspisCanal calcique de type L,N,P au niveau du système nerveux centralBlocage du couplage excitation/contractionDysfonctionnement au niveau du cortex cérébral, de l’hippocampe, du bulbe olfactif
Toxine muscariniqueElapidae/DendroaspisRmACh au niveau de la membrane post-synaptique de tous les systèmes nerveuxBlocage, modulation de la fonction muscariniqueManifestation digestives et cardiaques douloureuses

Voici comment cela fonctionne sur le système cardiovasculaire:

Noms des toxinesEspèce/genre de serpentPrincipe d’action
SarafotoxineAtractaspididae/ AtractaspisLa sarafotoxine est une des plus puissantes toxines de serpents (DL50 d’environ 15 µg/kg). Elle est très fortement similaire à l’endothéline. Celle-ci est une molécule naturellement présente en très faible quantité chez les mammifères, ayant pour effet de se lier aux récepteurs des cellules musculaires lisses de différents organes vitaux (intestin, utérus, vaisseaux sanguins,…). Les différentes étapes du processus sont encore mal connues, mais la conséquences principales d’une trop forte concentration d’endothéline (ou, dans le cas d’une envenimation, de sarafotoxine) est la vasoconstriction (mécanisme de diminution du calibre des vaisseaux sanguins, provoquant un accolement des surfaces des vaisseaux, et un écoulement du sang ralenti).
CalciseptineElapidae/ DendroaspisLa calciseptine interagit spécifiquement avec les canaux calciques de type L, situés principalement au niveau des cellules cardiaques ventriculaires et des cellules musculaires. Sa fixation provoque le blocage du canal ionique, entrainant ainsi la suppression du processus excitation/contraction des cellules musculaires, provoquant finalement l’inhibition de la contraction cardiaque (arrêt cardiaque).
Cardiotoxine
(cytotoxine)
Elapidae/NajaLes cardiotoxines affectent l’intégrité des membranes cellulaires, et notamment des cellules cardiaques. Par le biais de mécanismes encore mal connus mais faisant probablement intervenir une liaison avec des glycosphingolipides membranaires, ces toxines entrainent des perturbations de polarité des cellules excitables conduisant à des lyses cellulaires, voire des nécroses ou des arrêts cardiaques.

Voici comment cela fonctionne sur le système sanguin:

Noms des toxinesEspèces/genre des serpentsPrincipes d'action
DésintégrineViperidae/CrotalusLes désintégrines se lient aux récepteurs des intégrines, ce qui conduit à l’inhibition de la formation d’un clou plaquettaire (qui a pour rôle de permettre l’adhésion des plaquettes sanguines, et donc d’empêcher l’écoulement du sang). Ces toxines sont donc la cause d’importantes hémorragies, externes ou internes.
MétalloprotéaseViperidae/CrotalusLes métalloprotéases sont des enzymes très répandus et impliqués notamment dans la fonction digestive. Elles contiennent sur leur site actif un ion métallique qui permet de dégrader les peptides et les membranes cellulaires, ce qui, en conjugaison avec les désintégrines, entrainent hémorragies et nécroses.

Retour en haut

A quoi sert le Venin pour l’homme?

 

Le Venin a toujours été perçut par la population comme étant ni plus, ni moins qu’un produit de mort.

Par chance certains hommes ont vu en se produit un certain potentiel.

Certaines personnes/entreprises parcourt le monde afin de capturer ces animaux venimeux afin de pouvoir les élevers et leurs prendre ce venin. Bien évidement ceci est fais sous des conditions très précises, ces gens sont sous surveillance et ont des protocoles de « récolte » de venin et de maintient de ces animaux.

Le venin donc récolté, est utilisé pour les choses suivantes:

  1. Les Anti-Venin
  2. La recherche contre le cancer
  3. La recherche contre les tumeurs
  4. Les médicaments.

Exemple basique, si vous avez des problèmes d’hypertensions, vous devez prendre un médicament, vous avalez donc « une partie » de venin du serpent cobra jararaca (sont venin agit sur la baise de tension artériel sur ces proies)

Retrouvez la LISTE DES VENINS ici, vous pouvez connaitre leurs prix, le nom etc    ATTENTION: la liste des Venins sera présenter le dimanche 15 Janvier

Retour en haut

Qu’est ce que la DL50 ?

 

La DL50 est la dose létale médiane, généralement c’est suivis par un chiffre, par exemple DL50-0,300mg/kg  ce qui veut dire la chose suivante:  0,300miligrame par kilo peut causer la mort.

Comment déterminer la DL50 d’un Venin ?

Les scientifiques injecte du venin (ceci est dit en étant simplifié) à un groupe de souris afin de voir combien meurent et combien survivent exemple:

Exemple : La quantité de venin injecté par une Echis carinatus carinatus est de 5-48mg, sa DL50 est de 0,151mg/kg.  Nous disons : 0,151/kg tuera 500 gr de souris (je rappelle que seul 50% des souris sur 1kg sera tuées, d’où le chiffre de 500 gr). Le poids standard des souris utilisées est de 20 gr. Donc 50 souris utilisées pour 1 kg est égal à 25 souris pour 500 gr, logique.

Le calcul sera : 1 (pour 1kg) divisé par 0,151 (DL50) et le résultat trouvé sera multiplié par 25 (25 souris pour 500 gr), nous obtenons  165,56. Ce même chiffre sera multiplié par 48 (5-48 mg de venin injecté par le serpent lors d’une morsure, on prend toujours le chiffre le plus élevé). Nous obtenons 7946,88 souris (ce chiffre correspond au nombre de souris que ce serpent pourrait tuer). Nous reprenons ce chiffre pour le diviser à nouveau par 20 (20 correspond au poids moyen d’une souris utilisée pour des expériences). Nous obtiendrons alors 397,34 qui correspondra  à 397,34 kgs de poids d’homme. Si je prend un être humain moyen de 70 kgs et en divisant 397,34 divisé par 70, j’obtiendrais alors le nombre d’hommes qu’une Echis carinatus carinatus pourra tuer avec une seule dose de venin de 48mg soit 5,68 hommes.

Retour en haut

Laisser un commentaire